30 août 2013

Les ventes en ligne au Maroc boostent le tourisme interne (Sites de Deals)

Le tourisme interne se porte très bien. Aussi, la forte mobilisation des différents acteurs du secteur avec à leur tête le ministère du tourisme, commence à donner ses fruits.


Entre communication directe et offres de plus en plus intéressantes pour le consommateur local, le tourisme interne intervient comme une soupape de sécurité et de stabilité pour le tourisme du Maroc. À ce titre, les derniers chiffres en date du tourisme laissent paraître que les nuitées enregistrées en interne se chiffrent à plus de 1,962 million sur les cinq premiers mois de 2013 en évolution annuelle de 6%. À noter que ce chiffre n’inclut pas la haute saison estivale et est destiné à doubler, voire même à tripler d’ici la fin de l’année. 
Aussi, s’érigeant en véritable contributeur à cet impressionnant essor du tourisme interne, l’apport des sites de vente en ligne ou plus communément dénommés sites de deals n’est plus à démontrer. Aussi, bien que cette donne reste controversée par les agences de voyages qui se voient rafler leurs parts de marché sur la vente des voyages, elle est cependant confirmée par la réalité du terrain. En effet, offrant aux consommateurs le luxe de se voir proposer et d’acheter des plans voyages très variés et à des prix bradés sans bouger de leur fauteuil, donne un avantage certain aux sites de deals. 
«Je pense que les deals voyages tels que présentés sur les sites de vente en ligne avec des tarifs intéressants permettent au consommateur local de voyager plus souvent même en dehors de la saison estivale», explique à ALM Ismaïl Loubaris, directeur général de superdeal.ma. Aussi, par rapport à la contribution des sites de deals à l’essor du tourisme interne, M. Loubaris répond que les retours qu’ils enregistrent auprès des opérateurs hôteliers démontrent qu’«une partie de leur taux d’occupation est directement générée par la vente à travers les sites de deals». Pour lui, la vente de voyages en ligne est «un contrat à 100% gagnant sur trois francs». «Les consommateurs y gagnent en s’offrant des voyages aux meilleures garanties de prix, de qualité, de diversité de l’offre et de facilité de procédure. Pour leur part, les hôtels gagnent en taux d’occupation et en fidélisation de leur clientèle. Enfin, il ne faut pas oublier les sites de deals qui vivent de ça. Il s’agit donc là d’un trio gagnant qui travaille au service du tourisme et donc de l’économie nationale», précise M. Loubaris. Et de poursuivre : «Il convient de relever à ce sujet que superdeals.ma a contribué pour sa part à la vente de 20.000 nuitées au cours de l’année 2012. Aussi, en 2013 on s’attend à une progression de ce chiffre étant donné que la demande ne fait qu’augmenter». 
Ainsi, si superdeal.ma a réussi à lui seul à vendre 20.000 nuitées en 2012, on peut largement imaginer la contribution de tous les sites de vente en ligne réunis à l’essor du tourisme au Maroc. «Il faut noter que la vente de deals n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière étant donné le faible taux de connexion à Internet et la concurrence très forte dans le secteur qui fait que certaines histoires s’éteignent même avant de commencer. Par contre pour les acteurs sérieux et professionnels qui offrent toujours un service de qualité les choses ne peuvent que s’améliorer», a conclu M. Loubaris.

Source: lavieeco.com