21 juin 2013

Enquête : 73% de Marocains ont confiance dans le paiement en ligne

Une majorité de 73% de personnes sondées ont confiance dans le paiement en ligne, contre 9% qui n'en ont pas du tout confiance, révèlent les résultats d'une enquête en ligne réalisée par Averty market research and intelligence.

En ce qui concerne le paiement des taxes et factures en ligne, 53% des répondants n'ont jamais encore franchi le pas, alors que 36% effectuent ces paiements au moins une fois par mois, selon cette enquête d'Averty Market Research and Intelligence, un institut d'enquêtes et de sondages d'opinion.

Il s'agit d'une pratique assez récente chez la majorité des répondants vu que la première opération de paiement remonte à moins d'un an chez 41% des répondants et entre un an et 2 ans chez 24%, indique l'étude menée en mai en collaboration avec le salon E-commerce.ma.

Le montant de paiement de ces taxes et factures en ligne représente plus de 2.000 DH chez 53% des répondants et entre 500 et 2.000 DH chez 28,5% lors des 12 derniers mois.

Pour ce qui est de l'achat des produits et services sur internet, 40% des répondants n'ont jamais fait d'achat en ligne, tandis que 23,8% font ce type d'achat au moins une fois par mois et 36,6% achètent moins régulièrement.

Les acheteurs sont d'abord motivés par le prix, la praticité de l'achat en ligne, la qualité de l'offre et la livraison à domicile. Ils sont surtout à la recherche de deals, des offres de voyages et billets d'avion, de matériel informatique et technologique et des articles de prêt à porter, selon l'enquête.

Le moyen de paiement le plus utilisé est la carte bancaire

Avant d'acheter, ils s'assurent d'abord du prix, de la sécurité du paiement, la notoriété du site et de la qualité des produits. Et pour régler leurs achats, le moyen de paiement le plus utilisé est la carte bancaire (78%), le paiement à la livraison (33%), la carte bancaire internationale (26%) et en espèce chez le local du magasin ou du site (19%).

Parmi les répondants qui achètent en ligne, 28% ont déjà vécu au moins une fois une mauvaise expérience. Ces expériences concernent d'abord les retards de livraison pour 29% des répondants, les produits reçus ne correspondant pas au produit commandés (26%), non remboursement du produit (20%) ou des problèmes dans l'opération de paiement (17%).

Pour les non acheteurs sur internet, les raisons sont liées à la peur de l'arnaque ou de la contrefaçon (38%), l'inquiétude sur la protection des données personnelles (26%), l'absence de conseil lors de l'achat (24%) et le manque de garantie sur la livraison (22%).

Cette enquête a été réalisée auprès de 1.224 répondants répartis sur 38 villes, dont 41% de Casablanca, 15% de Rabat et 5% de Marrakech. Ils sont principalement des cadres (32%), des étudiants (21%) et des employés (13%). Elle a étudié les attitudes face à l'achat en ligne des acheteurs et des non acheteurs, les motivations, les comportements et pratiques des utilisateurs de l'achat en ligne, puis les freins au recours à l'achat en ligne chez les non utilisateurs.

Source: Media24