18 mars 2013

E-Commerce au Maroc: de nouveaux débouchés pour les coopératives


Quatre portails dédiés aux produits de l’économie sociale et solidaire
1.500 références offertes, mais le potentiel est plus important
               

Les coopératives s’invitent dans le Net. Maroc Taswik et la Fédération nationale du e-commerce (FNEM) viennent de mettre en ligne une galaxie de quatre portails destinés à la commercialisation des produits de l’économie sociale et solidaire. Il s’agit de deux sites s’adressant à deux catégories de clientèle complémentaires. Disponibles en quatre langues, Cosmethicmaroc.com et authenticmaroc.com ciblent les clients aux quatre coins du monde. Le premier site est dédié aux produits cosmétiques, tandis que le second répertorie des produits alimentaires. Les internautes du monde entier peuvent ainsi faire du shopping au Maroc sans se déplacer. Maroc Taswik et la FNEM ont d’ailleurs signé des conventions avec les principaux opérateurs de logistique à l’échelle internationale. L’objectif étant de permettre aux opérateurs nationaux de l’économie sociale et solidaire de livrer directement et dans les meilleurs délais leur clientèle étrangère. Pour sécuriser les transactions, un accord a également été signé avec les plus importantes sociétés de e-payement au niveau mondial, telles que Master
Card, American Express, Maestro, Discover… Du coup, la clientèle internationale pourra effectuer ses achats en différentes devises. Les deux autres portails mis en ligne s’adressent plutôt à une cible nationale. Bladlkhir.ma et solideal.ma sont disponibles en français et en arabe. L’internaute national pourra effectuer ses achats de produits alimentaires et cosmétiques en naviguant sur le premier site, payer via la carte de son choix et être livré dans des délais records, affirme-t-on auprès de Maroc Taswik. D’autres formules de paiement sont disponibles, notamment le règlement au moment de la livraison ou via les réseaux «Tas’hilat» ou encore Wafa Cash.
Quant au deuxième site, il est spécialisé dans les deals et autres offres exclusives de produits alimentaires et cosmétiques.
Pour l’heure, près de 1.500 produits alimentaires et cosmétiques sont déjà référencés dans les quatre portails, mais le potentiel est plus important, si l’on intègre aussi certains produits saisonniers. Pour identifier la gamme de produits, Maroc Taswik a inventé une marque commerciale sous forme de losange, frappé du logo Amurino, qui signifie «Mon pays» en tamazight. L’intégration de l’e-commerce permettra aux coopératives nationales l’accès à de nouveaux débouchés en contournant les obstacles de l’accès aux marchés et de l’approvisionnement des points de vente. Un blocage qui se dresse plus devant les producteurs dans les régions enclavées. «Les produits seront collectés auprès des producteurs par Maroc Taswik, qui assure la logistique et l’entreposage dans son réseau de magasins. Ces services seront gratuits pour les coopératives», explique Najib Mikou, directeur général de Maroc Taswik, ex-OCE.

Prestations gratuites

Outre la collecte des produits et l’encadrement commercial, les coopératives bénéficieront également d’un dispositif de certification, financé par un fonds de plus de 10 millions de DH. Autant de prestations offertes gratuitement par Maroc Taswik. Pour la première phase, 500 coopératives sont concernées. Elles représentent 16.000 producteurs, dont 67% de femmes, des 16 régions du Royaume. Pour la commercialisation des produits de l’économie sociale et solidaire via le Net, Maroc Taswik s’appuiera sur un réseau de 4 magasins : Casablanca, Mohammedia, Larache, Fès. Des points de vente qui devraient passer à 8 avant fin 2013, notamment à Tanger, Khouribga, Meknès, Marrakech.

Hassan EL ARIF
Source : L'économiste